Rechercher

Les quatre piliers pour une parentalité harmonieuse



Comme le dit si bien le slogan de la semaine québécoise de la paternité 2021 : chaque parent compte. Peu importe la configuration familiale (en couple, séparée, recomposée), les parents forment une équipe coparentale. Et comme dans n’importe quelle équipe, pour avoir une bonne cohésion, ça prend une base solide. Voici donc quatre piliers pour solidifier la base de votre harmonie familiale :


La communication

Elle est au cœur de nos relations avec les autres. Dans le brouhaha de la vie quotidienne, c’est un aspect qui, souvent, prend le bord avec notre coéquipier parental. Et c'est généralement par manque de communication que les chicanes se produisent. Prendre le temps, plusieurs fois par semaine, de vous parler de la famille (des rendez-vous, de la routine, des enfants) peut être un bon départ pour rétablir la communication avec votre coparent. Pour commencer, vous aurez peut-être besoin de le planifier dans l’agenda afin de ne pas oublier. Sans oublier la clé numéro un de la communication : l’écoute. C’est bien de mettre des choses en place pour mieux communiquer, mais il faut surtout écouter l’autre et le comprendre.



La reconnaissance

L’être humain étant ce qu’il est, nous avons tous besoin de reconnaissance. Quand notre patron nous remercie ou nous félicite pour le travail accompli, ça fait du bien! C’est pareil pour votre équipe de coparent. Être reconnu augmente notre sentiment de satisfaction, d’estime de soi et de bien-être en plus de nous donner confiance en nos capacités parentales1. C’est également bon pour la relation entre parents. Comme la communication, c’est important de prendre le temps de reconnaître ce que fait votre coéquipier parental.



La cohérence parentale

Il n’est pas nécessaire de dire ou faire pareil pour être des parents cohérents, mais plutôt de s’en aller dans la même direction, vers le même but. Cette cohérence aidera votre enfant, entre autres, à intégrer les consignes et il aura tendance à moins tester les limites 2. Prendre le temps de discuter des règles, de vos réactions face aux comportements de vos enfants et de vos valeurs vous aidera à adopter une meilleure cohérence parentale.



Le partage des tâches

La vie de famille apporte son lot de tâches et on se sent parfois débordé avec le travail et notre vie sociale. Que ce soit pour les tâches ménagères (qui aime faire le lavage ou la vaisselle?) ou des soins prodigués aux enfants (donner le bain, changer la couche, superviser les devoirs, etc.), il faut garder en tête la perception de chaque parent face à la tâche. Un parent peut trouver plus pénible de faire les repas que de superviser les devoirs. Sans oublier la charge mentale qui vient avec la famille et les tâches (planification des repas, rendez-vous, achat de vêtement, etc.). C’est important que cet équilibre plaise aux deux et de revoir ce partage des tâches de temps en temps.



Si vous souhaitez en apprendre davantage, visitez le site de la campagne Un coparent c’est toujours gagnant. Vous y trouverez des capsules vidéos ainsi que des outils qui vous aideront à mettre en place des stratégies pour solidifier votre harmonie familiale.

Vous avez besoin d’aide pour retrouver l’harmonie? Contactez Le P.H.A.R.E. Un membre de notre équipe se fera un plaisir de vous accompagner dans votre démarche.



Sources : https://www.rvpaternite.org/coparents/


1 Tiré de l’outil reconnaissance de la campagne coparent disponible au : https://www.rvpaternite.org/wp-content/uploads/2021/05/co-


parent_outil_reconnaissance_04w.pdf

2 Tiré de l’outil cohérence parentale de la campagne coparent disponible au https://www.rvpaternite.org/wp-content/uploads/2021/05/co-parent_outil_coherence.pdf




114 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout